Réglage d'un bateau

Domaine primordial à tous les niveaux de pratique, le réglage d'un bateau, n'est pas un exercice compliqué, mais nécessite de respecter quelques règles.

Un peu de méthode, un zeste de pratique, l'aide d'une personne extérieure et si vous vous conformez aux quelques recommandations qui suivent, vous voilà prêt pour réussir le réglage d'un bateau d'aviron.

OUTILS NECESSAIRES

Une règle à hauteur, une clef à tordre, des cales en nombre suffisant, niveau à bulle, une règle à bulle pour vérifier les axes, clefs de 10, 13, 17 et 21, tournevis plat et cruciforme, un mètre et un fil à plomb, une paire de tréteaux...

MISE A NIVEAU DU BATEAU

La première étape est d'ajuster horizontalement l'embarcation dans le sens longitudinal. Il est donc important de s'installer sur une surface plane, protégée du vent (pour les mesures avec fil à plomb), et prévoir un espace important autour du bateau pour ne pas être gêné lors du contrôle des angles d'attaque.

Deux façons de contrôler l'horizontalité du bateau :

  1. en plaçant le niveau sous la coque.
  2. en le plaçant au fond du bateau.

Vous pouvez modifier l'inclinaison du bateau en écartant plus ou moins les tréteaux ou en plaçant une surépaisseur entre la coque et le tréteau, mais il faut veiller à la stabilité de l'installation.

REGLAGE DE L'ENTRE AXE

C'est la distance qui sépare les deux axes. Cette mesure se prend au millieu de la base des axes, contre la platine. Ce réglage permet d'augmenter ou de diminuer l'amplitude du coup d'aviron. Il dépend donc de la morphologie du rameur. De 158cm pour un rameur de petite taille à 161cm pour un rameur de plus grande taille. Attention, ce réglage à ses limites car il modifie le croisement. (cf. réglage des leviers)

Les axes doivent être parfaitement symétriques. Pour cela il faut prendre la mesure à partir du rail opposé ou du centre du bateau comme en pointe et rapporter la même mesure de l'autre côté.

Exemple en pointe :

On prend la mesure de la longeur de la coque que l'on divise par deux. Ensuite on reporte le résultat au bordage et on lit la mesure de l'axe.

LA VERTICALITE DES AXES

Le bateau doit être parfaitement à plat y compris sur le plan latéral. Pour ce contrôle, il faut placer un petit niveau sur les rails. Ceci à son importance, car si vous placez un niveau sur le bordage, votre mesure risque d'être faussée par leurs irrégularités. Avec l'appareil à bulle, vous vérifiez la verticalité. Il suffit d'ajuster la "bulle" dans une direction et faire pivoter la dame de nage dans les trois autres. Si la bulle ne bouge pas c'est que l'axe est droit.

Le contrôle de la verticalité des axes se fait aussi avec un niveau à bulle classique. Il faut le disposer de façon à contrôler la verticalité dans le sens longitudinal et transversal.

Il est également possible d'utiliser un fil à plomb pour cette mesure.

Afin de corriger la verticabilité de l'axe vous devez utiliser une "clef à tordre". Il est préférable d'être deux pour cette opération afin de bien maintenir le portant. La partie qui va fléchir, c'est le portant et non l'axe. C'est pourquoi cette manoeuvre doit être faite le moins souvent possible et seulement si nécessaire.

CONTROLE DE LA COIFFE

Il s'agit de l'inclinaison de la palette par rapport à la verticale. Cet angle dit d'attaque doit permettre une position optimale de la palette lors de la phase de propulsion.

La tenue de la pelle est primordiale car si celle-ci n'est pas bien calée, le réglage sera faussé. Il est donc très important de bien caler la pelle dans la dame de nage avec le pouce et l'index.

Pour plus de précision, il faut mesurer la distance entre la poingnée et la planchette. Mesure qui doit correspondre à 40cm en moyenne.

NB : Une différence d'inclinaison de l'aviron à une incidence importante sur la mesure de la coiffe.

LA MESURE

La norme en couple est de 13 à 15mm pour des pelles H classiques (à nervure) et de 10 à 12mm pour des pelles H lisse.

La norme en pointe est de 15 à 18mm pour des pelles H classiques (à nervure) et de 13 à 16mm pour des pelles H lisse.

NB : Lorsque les axes sont verticaux (étape précédente) il n'est plus nécessaire de contrôler l'attaque et le dégagé, une seul mesure, à la perpendiculaire suffit.

La flèche indique que la mesure doit être prise avec le fil à plomb à 10cm du bord extérieur de la palette.

CORRECTION DE L'ANGLE D'ATTAQUE

Les dames de nage actuelles sont équipées de cales qui permettent le réglage de l'angle d'attaque (image suivante). Il existe différentes cales qui donnent à la dame de nage une inclinaison plus ou moins importante.

NB : Un degré = 3mm environ.

LES CALES :

4/4 correction 0°

5/3 correction 1°

6/2 correction 2°

7/1 correction 3°

L'inclinaison de la dame de nage, par rapport à la verticalité de l'axe, est obtenue par les cales. Attention il faut toujours mettre les cales d'une même valeur sur une dame de nage en prenant soin de les placer "tête bêche".

LE REGLAGE DES HAUTEURS

Le réglage des hauteurs est essentiel pour l'efficacité du coup d'aviron. Cela permet, lorsque les palettes sont couvertes, d'avoir les poignées à une hauteur optimale qui correspond aux positions de force du rameur. Il est nécessaire aussi d'avoir la place suffisante pour dégager ses pelles et faciliter le retour.

En couple, le portant tribord peut être réglé entre 5 et 10mm plus haut que le portant bâbord.

LA LONGUEUR DES PELLES

L'objectif est d'avoir un angle de balayage optimum, en articulant les paramètres suivants : taille du rameur, entraxe, levier et longueur des pelles.

Les pelles sont ajustables. Il faut choisir leur longueur en fonction de la taille du rameur. Ceci va déterminer le levier intérieur pour que la valeur du croisement de mains soit entre 18 et 22cm en couple et la valeur du dépassement, soit 32cm en pointe.

LE REGLAGE DU LEVIER

Ce réglage permet en augmentant ou en diminuant les leviers, d'accroître ou de diminuer le déplacement du bateau à chaque coup d'aviron. Plus le levier intérieur est court, plus l'effort demandé au rameur sera important et vice-versa. La mesure se prend à partir du collier jusqu'au bout de la poignée.

Ce levier peut varier de 87 à 90cm en couple et de 114 à 117cm en pointe.

INCLINAISON DE LA BARRE DE PIEDS

Afin que le rameur ait une poussée de jambes corect, l'iclinaison optimale est de 43°.

Pour contrôler et régler cette inclinaison de barre de pieds, il suffit d'utiliser une feuille pliée en deux (90°/2=45°).

Faire glisser la base au fond du bateau et rectifier si nécessaire.